TÉLÉCHARGER JDBC POSTGRESQL GRATUIT


1 févr. Télécharger PostgreSQL JDBC Drivers gratuitement. Notre logithèque vous propose de télécharger gratuitement PostgreSQL JDBC Drivers. 9/10 - Télécharger PostgreSQL Gratuitement. le support natif de SQL, et pour les interfaces de programmation native de ODBC, JDBC, C, C++, PHP, Perl, TCL . Téléchargez le pilote JDBC Microsoft pour SQL Server, un pilote JDBC de type 4 offrant une connectivité de base de données par le biais.

Nom: jdbc postgresql gratuit
Format:Fichier D’archive
Version:Nouvelle
Licence:Libre!
Système d’exploitation: Android. Windows XP/7/10. iOS. MacOS.
Taille:13.27 MB


Si une erreur survient pendant la connexion, une exception est levée. Toutes ces données sont stockées dans l'objet et la connexion est fermée. Suivez les instructions pour télécharger et installer le pilote Linux 64 bits des listes SharePoint pour Tableau Server. Nous allons aussi lui ajouter une contrainte de clé primaire. L'interface RowSet est définie depuis la version 2. Ressources Connexion de Tableau à un fichier de statistiques Pour plus d'informations sur les versions de la base de données prises en charge, consultez la page Caractéristiques techniques. The Microsoft Download Manager solves these potential problems. Pour définir un savepoint, il suffit d'appeler la méthode setSavePoint de la classe Connection.

21 févr. bonjour je n'arrive pas a charge doubleg.pro j'aimerais savoir ou le récupére si tu cherche le pilote JDBC pour postgreSQL tu le trouvera dans le. PostgreSQL est un système de gestion de base de données relationnelle et objet (SGBDRO) Open Source concurrent au projets MySQL ou Firebird, eux aussi. Connexion par JDBC (nécessite Java). Installer java sur votre machine. Il suffit de le télécharger à doubleg.pro (ou cherchez à.

Ressources Connexion de Tableau à Actian Matrix. Actian Vector. Téléchargez et installez les pilotes. Ressources Connexion de Tableau à Actian Matrix Pour plus d'informations sur les versions de la base de données prises en charge, consultez la page Caractéristiques techniques.

Amazon Athena. Téléchargez le pilote JDBC fichier. Placez le fichier. Copiez le fichier. Vous devrez créer le dossier JDBC s'il n'existe pas. Assurez-vous que vous disposez des droits de lecture sur le fichier.

GRATUIT TÉLÉCHARGER JDBC POSTGRESQL

Vous devrez peut-être créer le répertoire JDBC s'il n'existe pas déjà. Assurez-vous d'avoir les permissions de lecture pour le fichier. Amazon Aurora. Dans la liste déroulante, sélectionnez le système d'exploitation puis la version correcte du pilote pour votre environnement Windows. Ressources Connexion de Tableau à Amazon Aurora. Ouvrez Tableau Desktop et connectez-vous à Amazon Aurora. Assurez-vous que le logiciel requis est installé sur votre ordinateur. Fermez Tableau Prep Builder.

Accédez au site MySQL. Sélectionnez la version 64 bits du pilote. Maintenez la touche CTRL enfoncée et cliquez sur le fichier. Sélectionnez l'onglet Pilotes, puis cliquez sur Ajouter. Déconnectez-vous, puis rouvrez une session sur votre Mac. Double-cliquez sur le fichier téléchargé, puis naviguez jusqu'au dossier MacOSX et ouvrez celui-ci.

Amazon Redshift. Suivez les instructions pour installer le pilote ODBC. Ouvrez Tableau Desktop et connectez-vous à Amazon Redshift. Téléchargez les pilotes en cliquant sur le lien Télécharger. Cliquez deux fois sur le fichier téléchargé, TableauDrivers. Acceptez les paramètres par défaut.

Ressources Connexion de Tableau à Anaplan. Ressources Pilotes de base de données. Apache Drill. Depuis la version Tableau Ressources Connexion de Tableau à Apache Drill.

Pour installer le pilote, exécutez la commande suivante. Aster Database. Suivez les étapes ci-dessous afin d'installer le pilote Windows pour Aster: Connectez-vous au site Teradata pour accéder aux pilotes Aster. Ressources Connexion de Tableau à Aster Database.

Cliquez sur le fichier téléchargé. Ouvrez Tableau Desktop et connectez-vous à Aster Database. Maintenez la touche Ctrl enfoncée et cliquez sur le fichier. Pour installer le pilote, exécutez la commande suivante: sudo yum install tableau-freetds Ressources Connexion de Tableau à Box.

Cloudera Hadoop. Sélectionnez la version de votre système d'exploitation. Ressources Connexion de Tableau à Cloudera Hadoop Pour plus d'informations sur les versions de la base de données prises en charge, consultez la page Caractéristiques techniques.

Sélectionnez Windows pour le système d'exploitation et 64 bits pour la version. DataStax Enterprise. Ressources Connexion de Tableau à DataStax Entreprise Pour plus d'informations sur les versions de la base de données prises en charge, consultez la page Caractéristiques techniques. Utilisez le pilote Denodo. Utilisez une version antérieure de la bibliothèque PostgreSQL pour vous connecter 9.

Ressources Connexion de Tableau à Denodo. Ressources Connexion de Tableau à Dropbox. Pour plus d'informations sur les versions de la base de données prises en charge, consultez la page Caractéristiques techniques.

Cliquez deux fois sur le fichier.

Double-cliquez sur le fichier. Ouvrez Tableau Prep Builder et connectez-vous à Exasol. Remplacez [nom de fichier] par le nom du fichier du pilote que vous avez téléchargé, par exemple, libexaodbc-uolv2. Ressources Connexion de Tableau à Firebird Pour plus d'informations sur les versions de la base de données prises en charge, consultez la page Caractéristiques techniques.

Google Ads. Ressources Connexion de Tableau à Google Ads. Google Analytics. Ressources Connexion de Tableau à Google Analytics 5 conseils pour tirer le meilleur parti de Google Analytics inscription requise. Ressources Connexion à Google Analytics 5 conseils pour tirer le meilleur parti de Google Analytics inscription requise.

Google BigQuery. Google Cloud SQL.

POSTGRESQL TÉLÉCHARGER GRATUIT JDBC

Google Drive. Ressources Connexion de Tableau à Google Drive. Google Sheets. Ressources Connexion de Tableau à Google Sheets. Hortonworks Hadoop Hive. Ressources Connexion à Hortonworks Hadoop Hive Pour plus d'informations sur les versions de la base de données prises en charge, consultez la page Caractéristiques techniques. Accédez au site web Hortonworks. Ouvrez Tableau Desktop et connectez-vous à Hortonworks.

Accédez au site Web de Hortonworks. Ouvrez Tableau Prep Builder et connectez-vous à Hortonworks. Pour installer le pilote, suivez les instructions de la documentation disponible sur la page de téléchargement du site de Hortonworks. IBM BigInsights. IBM DB2. Intuit QuickBooks Online. JSON File. Ressources Connexion de Tableau à Kognitio.

Ouvrez Tableau Desktop et connectez-vous à Kognitio.

Téléchargements avancés

Ouvrez Tableau Prep Builder et connectez-vous à Kognitio. MapR Hadoop Hive. Les instructions comprennent un lien pour télécharger l'ensemble de pilotes. Téléchargez le logiciel d'installation pour l'environnement Windows. Ajouter une table Ensuite, PostgreSQL vous demande des informations sur la future table : son nom ; le nom de ses champs ; le type de ses champs ; ainsi que d'autres éléments. Nommer la table Ajoutez ensuite les champs, comme le montrent les deux figures suivantes j'ai ajouté des préfixes aux champs pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté dans les requêtes SQL.

Nous allons aussi lui ajouter une contrainte de clé primaire. Ajout d'une contrainte Vous avez vu comment créer une table avec PostgreSQL, mais je ne vais pas vous demander de le faire pour chacune d'entre elles, je ne suis pas méchant à ce point.

Vous n'allez donc pas créer toutes les tables et tous les champs de cette manière, puisque cet ouvrage a pour but de vous apprendre à utiliser les BDD avec Java, pas avec le SGBD… Je vous invite donc à télécharger une archive. Exécutez la requête en appuyant sur F5 ou dirigez-vous vers le menu Requête et choisissez l'action Exécuter.

Fermez l'éditeur de requêtes. Votre base est maintenant entièrement créée, et en plus elle contient des données! En effet, le premier est un programme qui établit une connexion avec la BDD afin qu'ils puissent communiquer. Communication entre le SGBD et la BDD Ceux d'entre vous qui ont déjà installé une imprimante savent que leur machine a besoin d'un driver appelé aussi pilote, c'est une sorte de mode d'emploi utilisé par l'ordinateur pour que la communication puisse s'effectuer entre les deux acteurs.

Cela signifie-t-il qu'il existe un fichier. Tout à fait, il existe un fichier. Je ne parlerai donc pas de cette méthode puisqu'elle ne fonctionne que pour Windows.

Gérer PostgreSQL avec Oracle SQL Developer | doubleg.pro

Téléchargez donc le fichier. Nous nous pencherons bientôt sur son utilisation, mais une question se pose encore : où placer l'archive? En ce qui nous concerne, nous utiliserons la deuxième méthode afin de ne pas surcharger nos projets. Je vous laisse donc placer l'archive téléchargée dans le dossier susmentionné. Connexion La base de données est prête, les tables sont créées, remplies et nous possédons le driver nécessaire!

Il ne nous reste plus qu'à nous connecter. Driver" ; System. Il est inutile de créer une véritable instance de ce type d'objet ; j'entends par là que l'instruction org. Driver n'est pas nécessaire. JoinRowSet peut être particulièrement utile si les données des RowSet qu'il encapsule appartiennent à des sources de données différentes. Pour utiliser un JoinRowSet, il faut en créer une instance et utiliser la méthode addRowSet pour ajouter les instances de l'interface Joinable à utiliser dans la jointure.

La méthode adddRowSet possède plusieurs surcharges qui permettent de préciser l'instance de Joinable et la ou les clés utilisées lors de la jointure. Le modèle d'événement des Javabeans est mis en oeuvre au travers de ce listener de type RowSetListener et d'un événement de type RowSetEvent.

Ces spécifications ont été développées en tenant compte de plusieurs points : conserver une compatibilité avec la version précédente de l'API, assurer une meilleure interaction avec la technologie JCA, le support de SQL 99, Cette version propose plusieurs améliorations dont les savepoints, le support de SQL 99, la récupération des identifiants générés détaillées dans les sections suivantes. JDBC n'est qu'une spécification : l'implémentation réalisée au travers des pilotes peut proposer tout ou uniquement une partie de ces fonctionnalités.

Avant la version 3. Il est dorénavant possible d'utiliser un nom pour un paramètre et d'utiliser ce nom pour mettre à jour sa valeur. L'interface CallableStatement s'est vu rajouter des surcharges des méthodes getXXX et setXXX attendant en premier paramètre une chaîne de caractères qui va contenir le nom du paramètre.

Cette fonctionnalité est intéressante notamment pour l'appel de procédures stockées qui possèdent des valeurs par défaut pour certains paramètres. Il est ainsi possible de ne fournir que les valeurs voulues lors de l'appel. Deux nouveaux types sont supportés : java. Les valeurs d'une donnée de ces types sont obtenues en utilisant respectivement les méthodes getURL et getBoolean de la classe ResultSet.

La plupart des bases de données relationnelles proposent des fonctionnalités pour permettre la génération d'une valeur, généralement auto incrémentée dans un champ d'une base de données, permettant la génération d'un identifiant unique.

Ceci est très pratique pour définir un champ qui sera la clé primaire d'une table. Cependant avant la version 3. Ceci pose souvent des problèmes notamment pour arriver à utiliser une clause where dans la requête d'interrogation qui soit sûre de renvoyer les données de la ligne insérée.

De plus, cela impose de réaliser une opération supplémentaire sur la base de données. Il est maintenant possible d'obtenir facilement la valeur d'un identifiant généré par la base de données lors de l'insertion d'une nouvelle occurrence dans une table.

Attention, le support de cette fonctionnalité par le pilote est optionnel. Il suffit de préciser lors de l'appel à la méthode executeUpdate de l'interface Statement la valeur Statement.

Pour obtenir la valeur de la clé ou des clés générées, il suffit d'appeler la méthode getGeneratedKeys de l'instance de l'interface Statement utilisée pour exécuter la mise à jour : le ResultSet retourné par cette méthode contient un champ pour chaque champ généré par la base de données. Pour utiliser les transactions, il est nécessaire de demander la désactivation du mode auto-commit de la connexion.

Bibliothèques de pilotes JDBC pour différents types de bases de données en Java

Il faut appeler la méthode setAutoCommit avec le paramètre false de l'instance de la classe Connection qui encapsule la connexion à la base de données. La transaction peut alors être validée ou annulée en totalité avec respectivement les méthodes commit et rollback. Il n'était pas possible de réaliser des validations ou des annulations d'un sous-ensemble d'opérations de la transaction.

Avec la version 3. Ce savepoint peut être considéré comme un marqueur. Toutes les opérations réalisées depuis la définition de ce marqueur peuvent être annulées sans que les opérations réalisées avant le marqueur ne soient annulées.

Pour définir un savepoint, il suffit d'appeler la méthode setSavePoint de la classe Connection. Cette méthode renvoie un objet de type Savepoint qu'il faut passer en paramètre de la méthode rollback pour annuler les opérations réalisées depuis la définition du savepoint. Dans l'exemple ci-dessus, seule la première mise à jour est effective suite au commit de la transaction.

Il est maintenant possible d'utiliser un pool d'objets de type PreparedStatement. Cette mise en pool est transparente pour le développeur car elle est gérée par le pool de connexions. Lors de la suppression d'un objet PreparedStatement, celui-ci est mis dans le pool pour permettre une réutilisation et ainsi évite une recompilation d'un nouvel objet de ce type.

Ceci permet d'éviter la répétition des traitements coûteux effectués lors de la création d'un objet PreparedStatement vérification et optimisation de la requête par la base de données. Un pilote compatible avec la version 3. Lorsque le PreparedStatement est réutilisé, l'objet est repris du pool plutôt que recréé.

La version 3. En effet, elles affectent des mécanismes transparents pour le développeur et il n'est pas recommandé de modifier ces paramètres via l'API il est préférable de les configurer au travers du serveur d'applications. Ceci permet aussi de standardiser ces propriétés et de rendre la configuration moins dépendante des fournisseurs de pilotes.

Précise le nombre de connexions créées par le pool à sa création. La valeur 0 précise que les connexions seront créées en fonction des besoins. Précise la durée en secondes avant qu'une connexion inutilisée du pool ne soit fermée. La méthode getType Info permet d'obtenir un ResultSet qui contient la liste des types de données supportés par la base de données et le pilote. La version 3 de l'API propose une fonctionnalité pour outrepasser cette limitation.

Par défaut, la méthode execute ferme le ResultSet retourné par sa précédente exécution. L'interface Statement a été enrichie d'une nouvelle méthode nommée getMoreResults. Cette méthode attend un paramètre qui peut prendre les valeurs :. Les ResultSets précédemment ouverts sont fermés à l'appel de la méthode. Elle retourne un booléen qui vaut true s'il y a encore au moins un ResultSet à traiter.

Cette fonctionnalité peut être pratique notamment pour utiliser des procédures stockées qui renvoient plusieurs curseurs de données. Un ResultSet est automatiquement fermé à la fin d'une transaction.

JDBC 3. Une version surchargée des méthodes createStatement , prepareCall et prepareStatement de la classe Connection attend en paramètre un entier nommé resultSetHoldability qui peut prendre les valeurs :.

Chaque pilote souhaitant proposer des fonctionnalités pour les mettre à jour le faisait de façon particulière : ceci rend le code dépendant du fournisseur du pilote. L'API propose dans l'interface java.

Blob une nouvelle méthode setBinaryStream qui renvoie un objet de type OutputStream. Clob plusieurs méthodes pour modifier le contenu du champ :. Il suffit de télécharger le fichier mysql Cette section est une présentation rapide de quelques fonctionnalités de base pour pouvoir utiliser MySQL. Pour un complément d'informations sur toutes les possibilités de MySQL, consultez la documentation de cet excellent outil. Cet outil est un interpréteur de commandes en mode console.

Un des premières choses à faire, c'est de créer une base de données qui va recevoir les différentes tables. Cette nouvelle base de données ne contient aucune table. Il faut créer la ou les tables utiles aux développements. Cette table ne contient aucun enregistrement. Pour ajouter un enregistrement, il faut utiliser la commande SQL insert.

Il existe des outils graphiques libres ou commerciaux pour faciliter l'administration et l'utilisation de MySQL. Dans ce cas, il faut définir une source de données ODBC sur la base de données et l'utiliser avec le pilote de type 1 fourni en standard avec J2SE.

Le plus simple est de créer une source de données Systeme qui pourra être utilisée par tous les utilisateurs en cliquant sur l'onglet " DSN système ". Pour ajouter une nouvelle source de données, il suffit de cliquer sur le bouton "Ajouter Une boîte de dialogue permet de sélectionner le type de pilote qui sera utilisé par la source de données.

Une nouvelle boîte de dialogue permet de renseigner les informations sur la base de données à utiliser notamment le nom de DSN et le nom de la base de données. Cliquer sur Ok pour fermer la fenêtre et cliquer sur Ok pour valider les paramètres et créer la source de données. Pour utiliser la source de données, il faut écrire et tester une classe Java.

Le fichier mm. Pour utiliser cette archive, il faut la décompresser, par exemple dans le répertoire d'installation de mysql. Il faut s'assurer que les fichiers jar sont accessibles dans le classpath ou les préciser manuellement lors de la compilation et de l'exécution comme dans l'exemple ci-dessous. Les opérations d'accès à une base de données sont généralement nombreuses et source de nombreux ralentissements dans une application : il est donc nécessaire de procéder à des opérations de tuning sur ces traitements.

Ces opérations doivent être prises en compte dès le début d'un projet.

GRATUIT TÉLÉCHARGER JDBC POSTGRESQL

Comme pour toutes opérations de tuning, des outils de test de charge et de monitoring sont nécessaires pour pouvoir quantifier les performances des accès aux bases de données. Il peut être intéressant de tester le pilote proposé par le fournisseur de la base de données mais aussi de tester des pilotes fournis par des tiers. Il est préférable d'utiliser un pilote qui supporte la version la plus récente de JDBC.

Il est préférable de maintenir une connexion ouverte et la réutiliser plutôt que de créer une nouvelle connexion et la fermer à chaque opération sur la base de données. C'est ce que permettent les pools de connexions.

Si les accès sont en lecture seule, il est préférable d'utiliser la méthode setReadOnly de l'objet Connection en lui passant le paramètre true pour permettre au pilote de faire des optimisations.

Il est possible de paramétrer la quantité de données reçues de la base de données en utilisant les méthodes setMaxRows , setMaxFieldSize et SetFetchSize de l'interface Statement.

La méthode nativeSQL de la classe Connection permet d'obtenir la requête SQL native qui sera envoyée par le pilote à la base de données. La création d'une connexion vers une base de données est coûteuse en temps et en ressources.

Le rôle d'un pool de connexions est de maintenir un certain nombre de connexions ouvertes à disposition de l'application dans un cache et de les proposer au besoin. Un pool peut être fourni par l'environnement d'exécution par exemple un serveur d'application soit être fourni par un tiers il en existe plusieurs en open source soit être développé de toute pièce.

L'utilisation d'un pool de connexions est sûrement l'action la plus efficace pour des applications qui utilisent les accès à la base de données de façon importante. Il peut être important de configurer correctement le pool de connexions utilisé notamment la taille du pool pour limiter la création et la destruction des connexions. Une bonne configuration et utilisation des objets de type ResultSet peuvent améliorer les performances.

Il est intéressant d'utiliser les PreparedStatement notamment pour les requêtes qui sont exécutées plusieurs fois avec les mêmes paramètres ou des paramètres différents les valeurs des données fournies à la requête peuvent être paramétrées.

Les appels suivants avec la même connexion sont plus rapides puisque ces traitements ne sont pas refaits. A partir de JDBC 3. Il est possible d'utiliser les procédures stockées pour les traitements lourds ou complexes sur la base de données plutôt que d'effectuer plusieurs appels à la base de données pour réaliser les mêmes traitements côté Java.

Les performances sont accrues car les traitements sont réalisés par la base de données ce qui évite notamment des échanges réseaux. Il est préférable d'utiliser les marqueurs de paramètres dans les requêtes des objets de type Statement plutôt que de les passer en dur dans la requête. Par défaut, une connexion est en mode autocommit ce qui implique la création et la validation d'une transaction à chaque opération. L'autocommit qui est le mode par défaut pour une connexion implique une nouvelle transaction pour chaque opération réalisée.

Il est donc préférable d'inhiber l'autocommit en passant false à la méthode setAutoCommit et de réaliser plusieurs opérations dans une même transaction avant de la valider par un commit. Il ne faut cependant pas laisser une transaction ouverte trop longtemps pour éviter des problèmes de concurrence d'accès : une transaction posant des verrous sur la base de données, il est important de minimiser le temps d'exécution d'une transaction.

Le choix du mode de transaction influe sur les performances. La méthode setTransactionIsolation permet de préciser le mode de transaction à utiliser. Il est préférable d'éviter d'utiliser les transactions distribuées autant que possible. Le pool de connexions et le pool de Statement travaillent ensemble pour qu'une connexion puisse utiliser un objet Statement du pool qui a été créé par une autre connexion. Ainsi un objet de type Statement n'est plus lié à une connexion mais partagé entre les connexions d'un même pool ce qui améliore encore les performances.

Un objet de typeCacheRowSet permet d'obtenir des données, de libérer la connexion, de les modifier en local et de les resynchroniser dans la base de données avec une nouvelle connexion. Il n'est donc pas nécessaire d'avoir une connexion ouverte durant tous les traitements. Il faut cependant prêter une attention particulière aux éventuels conflits de mise à jour.

Les savePoints sont assez gourmands en ressources : il est nécessaire de libérer ces ressources en utilisant la méthode releaseSavePoint de la classe Connection. Les optimisations côté Java sont importantes mais il est aussi nécessaire de procéder à des optimisations côté base de données, généralement réalisées par un DBA dans des structures de taille moyenne ou importante. Les quelques optimisations fournies ci-dessous sont assez généralistes : elles ne dispensent pas d'effectuer des optimisations spécifiques à la base de données utilisée.

L'utilisation d'un cache pour stocker les données peut éviter des accès à la base de données. Ceci est particulièrement adapté pour des données lues de façon répétitives ou dont les valeurs évoluent très peu ou pas du tout données en lecture seule, données de références, Il faut cependant faire attention à la durée de vie des objets dans le cache afin d'éviter des problèmes de rafraichissement de données.

La suite de cette section sera développée dans une version future de ce document. Développons en Java v 2. Parcourir les informations retournées par la base de données dans le cas d'une sélection de données. Exemple : Connection à la base PostgreSQL nommée test avec le user jumbo et le mot de passe sur la machine locale. L'accès se fait enregistrement par enregistrement.

Throwable java. String java. Exception java. SQLException java. ResultSet sun. String void testjdbc. String []. Attention : dans ce cas la requête est quand même effectuée. Dans l'exemple, un nouvel enregistrement est créé dans la table. Attention : il est important de noter que ce numéro de colonne fourni en paramètre fait référence au numéro de colonne de l'objet resultSet celui correspondant dans l'ordre SELECT et non au numéro de colonne de la table.

Retourner une description de toutes les tables correspondant au TableNames donné et à toutes les colonnes correspondantes à columnNames. Retourner une description de toutes les colonnes correspondant au TableNames donné et à toutes les colonnes correspondantes à columnNames.